Les nouvelles orientations de Slow Food

Jean Lhéritier, président de Slow Food France

« Slow Food prend sa part dans la construction d'un avenir meilleur pour notre agriculture et notre alimentation. En mobilisant et renforçant au niveau mondial le réseau Terra Madre, le mouvement Slow Food contribue à la prise de conscience qu'il faut soutenir et respecter dans leur autonomie et leur dignité les petits paysans du monde . La 4ème édition de Terra Madre aura lieu du 21 au 25 octobre 2010 à Turin. La tendance du mouvement est à resserrer les liens entre Slow Food, ses membres, qui vivent une réalité associative, et Terra Madre, l'événement et le réseau pour lequel se meut Slow Food. Ce rapprochement avance, et un exemple l'illustre :  le Conseil International de Slow Food , tenu traditionnellement en Italie, se déroulera en 2010 (12 et 13 juin) à Hemavan (Nord de la Suède) dans la communauté Terra Madre des Samis, chasseurs de rennes en Laponie et sur leur invitation.

En France aussi, Slow Food s'engage, en insistant également sur un problème préoccupant dans la société française d'aujourd'hui, l'accès à la "Haute Qualité Alimentaire" pour tous, soit le bon, propre et juste lorsqu'il se dessine au quotidien. Des initiatives ont commencé à être engagées, telles qu'un centre de formation à la HQA à Millau, qui verra le jour prochainement, ou une convention avec la Mairie de Bègles pour mettre en oeuvre ensemble la HQA dans les cantines des écoles primaires de la ville. Sans compter toutes les initiatives locales des conviviums, dont cette belle manifestation de Gap, qui en est à sa 3ème édition, et qui est vouée, j'en suis sûr, à un beau succès. »

Jean Lhéritier, président Slow Food France