Débats, conférences, discussions, Films

Samedi 11h30, Espace Manger Slow :

En ouverture de la manifestation,  « l'alimentation des Hauts-Alpins »
avec Aurélie Rousselot-Pailley, Doctorante en Anthropologie Biologique et Culturelle. CNRS, Université de la Méditerranée, Marseille.

Au travers de témoignages oraux et d’illustrations, elle nous invitera à découvrir l’histoire de l’alimentation des Haut-Alpins. Celle d’un monde paysan fortement intégré à son territoire, où l’alimentation était, et reste, le reflet d’interactions fondamentales entre le milieu et les hommes. Nous verrons comment les pratiques alimentaires ont évolué ; nous évoquerons leurs tendances actuelles et aborderons les enjeux que représentent les choix et les démarches des consommateurs pour l’avenir de l’agriculture et des filières agro-alimentaires locales.

Samedi 17h00, Espace Découverte :

Diffusion du film « Les quatre saisons du vignoble Haut-Alpin »
de René Mannent et Charly Baile (durée 26mn)
Marc Allemand, vigneron et président du syndicat des vignerons des Hautes-Alpes nous racontera ensuite la spécificité de ce vignoble qui conjugue montagne et soleil. Il nous apportera ses lumières sur la nouvelle réglementation qui régit les appellations. Des Vins de Pays à l’Indication Géographique Protégée (I.G.P.) : qu’est-ce qui change pour nous consommateurs ?

Samedi 18h00, à l'espace Manger Slow :

Alain Durand - L'instant philosophique !

L’hédonisme antique a laissé place en Occident à une tradition philosophique qui s’est efforcée de domestiquer le plaisir et de le ramener à la raison, mais sans grand succès peut-être...

Vous connaissiez les bistrots philosophiques, et bien Coolporteur vous propose de faire entrer la philosophie dans la cuisine !
Slow Food s’est longtemps entendu reprocher de n’être qu’un rassemblement d’épicuriens. Et si c’était vrai !

Mais au fait, qu’est-ce qu’être épicurien, surtout aujourd’hui ?

Pour tenter d’y voir plus clair entre « Sagesse du plaisir et plaisir de la sagesse » Alain Durand nous brossera à grands traits une fresque culturelle qui interroge l’actualité d’une sagesse du plaisir et de ses variations contemporaines. Puis nous en débattrons avec vous. Un plaisir partagé ! 

Dimanche 11h,  à l'espace Manger Slow :

« La Haute Qualité Alimentaire »

Jean Lhéritier, président de Slow Food France présente les nouveaux objectifs du mouvement : la Haute Qualité Alimentaire. Quelles initiatives pour rendre accessible à tous cette Haute Qualité Alimentaire, notamment en restauration collective ?

Dimanche 14h00, à l'espace Ateliers du goût :

« Produire et manger local »

Depuis le XVe siècle, le commerce international des produits alimentaires s’est développé de façon exponentielle, stimulé par le développement des techniques de navigation, de conservation, des infrastructures de transport, et la libéralisation des échanges. Les excès de ce modèle dominant sont maintenant bien connus sur plan social et environnemental.

Des régions entières spécialisées dans une agriculture intensive dommageable aux écosystèmes nous inondent de productions sans goût, faisant du même coup disparaître l’agriculture vivrière.

Et que dire du rouleau compresseur de l’industrie agro-alimentaire qui nivelle les goûts et met en péril la biodiversité alimentaire ?

Dans une perspective de développement durable, les faits et le bon sens poussent à la « relocalisation » de l’alimentation.

Comment promouvoir une alimentation d’origine locale ou régionale auprès des consommateurs ? Comment favoriser l’approvisionnement des structures de restauration collective en productions de proximité ? Comment s’appuyer sur l’éducation au goût et à la santé pour encourager ce mouvement ? Des questions essentielles si, comme le poète Wendel Berry, on considère que les producteurs et les consommateurs sont interdépendants, que
« manger est un acte agricole ».

Table ronde animée par Lucien Biolatto, Slow Food Provence, avec :
Gilbert Dalla Rosa, ex-directeur de l’IUP aménagement et développement territorial Université de Pau. Correspondant pour Terra Madre
Mariagiulia Mariani, responsable des projets d’éducation au goût de Slow food International
Dominique Valadier, chef cuisinier du lycée l’Empéri à Salon de Provence
Un producteur adhérent de Agribio 05
Chantal Robles, « Terres de riz », une démarche collective de commercialisation en circuit court et de promotion des riz de Camargue